Daniel Guinier, expert judiciaire honoraire, explique que la preuve électronique a son importance « partout » : dans la cybercriminalité, mais également pour les crimes ordinaires, les assassinats, etc. Dans cette interview, il revient sur certaines affaires de grand banditisme et d’assassinat.

Docteur ès Sciences et ancien expert en cybercriminalité et crimes financiers près la Cour Pénale Internationale de La Haye, Daniel Guinier a donné cours le vendredi 7 février 2020 aux étudiants du DU Cybercriminalité & Droit de l’Université de Montpellier.